License

Recherche de votre sujet par mots clés (ex: pédagogie active) OU Consulter les libellés au bas de la page, à gauche OU Consulter les 10 articles les plus populaires des 30 derniers jours, au bas de la page.

Rechercher les articles dans ce BLOGUE par mots-clés

Le texte du mois de Mars sélectionné par les lecteurs :

Sélection du message

Extrait de mon essai «L'Enseignement coordonné»

vendredi 21 août 2015

L'apprentissage et Stradivarius

Les plus beaux violons du monde ont été confectionné par Antonio Stradivari, dit Stradivarius. Ce dernier fût l’élève de Niccolò Amati entre 1666 et 1679 et, selon d’autres sources, de Jean-Baptiste Ruggeri. Or, pour pouvoir arriver au degré d’excellence qu’il a établit dans la confection de si beaux et performants violons, presque dans la perfection de l’art ; je suis certain que le jeune Stradivarius n’a pas réalisé son apprentissage en observant Amati ou Ruggeri faire leur travail ou à les écouter parler. J’imagine bien ces derniers en train de fracasser un violon du jeune Antonio sur le rebord d’une table en lui disant de refaire son travail et, de refaire son travail et, de refaire son travail ; jusqu’à la perfection ultime. Échouer, constater et recommencer (ECR) : des bases essentielles aux apprentissages et constituants obligés à l’apprentissage actif. 

Yves R. Morin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire