License

Recherche de votre sujet par mots clés (ex: pédagogie active) OU Consulter les libellés au bas de la page, à gauche OU Consulter les 10 articles les plus populaires des 30 derniers jours, au bas de la page.

Rechercher les articles dans ce BLOGUE par mots-clés

Le texte du mois de JUILLET sélectionné par les lecteurs :

Sélection du message

Venez vous joindre à nous sur FaceBook

lundi 6 juin 2011

Points tournants

Si j’avais à expliquer des points tournants de ma pédagogie à quelqu’un, je dirais que mes actions pédagogiques et mes valeurs ont été guidées par les faits marquants suivants :

1.   Lors de mon premier cours à mon premier groupe d’étudiants, ce lundi de septembre 1992 et où je me rend compte, avec mon énergie de nouveau professeur et ma passion pour ma matière ; qu’environ six ou sept de mes 35 étudiants n’avaient aucun intérêt pour ce que je disais ou pour les activités que je proposais en classe. Ils ne prenaient même pas de notes lors de mes exposés et me remettaient des devoirs baclés. Des devoirs pour juste avoir une note de passage ou pour juste avoir une note, sans plus.

2.   Cette étudiante brillante qui, en 1994, me dira ceci (suite à une leçon difficile où certains étudiants étaient non impliqués dans la classe) : «Je trouve cela dommage que certains étudiants ne réalisent pas qu’il faut écouter, prendre des notes et poser des questions pour apprendre».

3.   Ces deux citations importantes : (1) Albert Einstein disant : «Je n’enseigne rien, je ne fais que placer mes étudiants en situations pour qu’ils apprennent», (2) Valérie Larbaud disant : «Il se mit à étudier comme un homme se serait mis à boire, pour oublier».


Quels sont les vôtres? Utiliser la fonction commentaires ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire