License

Recherche de votre sujet par mots clés (ex: pédagogie active) OU Consulter les libellés au bas de la page, à gauche OU Consulter les 10 articles les plus populaires des 30 derniers jours, au bas de la page.

Rechercher les articles dans ce BLOGUE par mots-clés

Le texte du mois de Mars sélectionné par les lecteurs :

Sélection du message

Extrait de mon essai «L'Enseignement coordonné»

mercredi 20 avril 2011

Les portables en classe favorisent la réussite scolaire

L'usage d'ordinateurs portables au primaire et au secondaire favorise la réussite scolaire. C'est la conclusion à laquelle est parvenu le chercheur Thierry Karsenti après avoir effectué une recherche à la commission scolaire Eastern Townships, où chaque élève de la troisième année à la cinquième secondaire a son ordinateur, et ce, depuis huit ans. (Citation de l'article)

Très passionnant, cliquer sur le titre

MAIS j'ajoute ceci, les portables en classe favoriseront la réussite si et seulement si les activités d'apprentissages utilisées sont pertinentes, authentiques et font apprendre. Les portables en classe avec des activités traditionnelles et inefficaces seront inutiles.

Plusieurs enseignants ont cru, au début de la décennie, que d’inclure les TIC et les ordinateurs en classe pour la nouvelle génération d’apprenants produirait automatiquement un élément déclencheur de motivation et de mobilisation à l’apprentissage. Or, mes recherches documentaire ont produit de nombreux textes qui abondent dans le sens contraire. Plusieurs chercheurs (Karsenti, Chouinard, 2003 ; Matchinda, 2006 ; Poelhuber, 2007) ont validé ou démontré que l’emploi des TIC et des ordinateurs lors d’activités précises peut avoir très peu d’incidence sur la motivation des apprenants. Ces activités seraient cependant très favorables au développement de certaines compétences transversales comme l’autonomie, l’organisation du temps, l’usage de nouvelles stratégies d’apprentissage et de recherche. La relation entre les technologies et la motivation semble être beaucoup plus complexe que le simple fait de les utiliser en classe. La recherche documentaire que nous avons effectuée en novembre dernier nous a permis de valider une conception à laquelle nous croyons fermement depuis plusieurs années. Nous avons confirmé, dans la pratique, que l’usage des activités d'apprentissage utilisant l'ordinateur dans le cadre d’une stratégie d’enseignement traditionnelle ne changera jamais rien a) à l’ambiance de la classe, b) à la motivation des uns et des autres, c) à l’acquisition des connaissances par les élèves, d) à leur stratégie méta, e) à l’apprentissage réel et transférable (à valider par des recherches publiées). Pour que l’activité d’apprentissage utilisant les TIC soit efficace, elle doit être élaborée à partir d’un ensemble de transformations et de préparations préalables qui permettent de l’accueillir et de la rendre utile. Les technologies n’auront jamais de pouvoir par elles-mêmes et elles n’auront que le pouvoir qu’on leur attribue grâce à la pertinence et à l’utilité des activités qui les utilisent (Guir, 2002).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire