License

Recherche de votre sujet par mots clés (ex: pédagogie active) OU Consulter les libellés au bas de la page, à gauche OU Consulter les 10 articles les plus populaires des 30 derniers jours, au bas de la page.

Rechercher les articles dans ce BLOGUE par mots-clés

Le texte du mois de février sélectionné par les lecteurs :

jeudi 10 mars 2011

Mes principes pédagogiques


Principe 1   
C'est l'élève qui apprend et non l'enseignant
Apprendre est un processus actif qui exige que tu t'investisses et te mobilises. C'est ce à quoi l'on réfère quand on dit que tu es un sujet apprenant ou que tu es le maître de ton propre apprentissage. Seul toi décides d'être actif, je ne peux pas t'obliger et je ne vais pas le faire non plus. Le primaire est terminé depuis longtemps. Durant mes cours, tu seras très actif et tu travailleras, profites-en au maximum. Tu développeras ton autonomie et ton sens des responsabilités. Tu apprendras à développer ta mémoire

Principe 2   
L'élève doit avoir des raisons d'apprendre et de venir aux leçons
Il faut que tu aies un minimum de motivation et de confiance devant ce que tu as à apprendre et que tu  trouves du sens à faire ce que je te demande de faire en classe. Je t'aiderai à «faire sens» à chaque leçon et si tu ne comprends pas le sens, demande-le-moi et je t'expliquerai à nouveau.

Principe 3   
L'élève apprend pour faire et pour résoudre des situations pratiques et authentiques
L'apprentissage que nous ferons ensemble doit te permettre de réaliser des actions et d'accomplir des tâches qui étaient inaccessibles avant, dans la «vraie vie» de spécialiste en commercialisation de la mode.  Sans être exclusivement utilitaire, l'apprentissage doit être utile et trouver des applications réelles.  Quand on dit que l'acquisition de connaissances ne se justifie que dans le contexte du développement d'habiletés, on veut dire exactement cela.

Principe 4   
L'élève apprend en faisant et en étant actif, ce n'est pas l'enseignant qui travaille durant la leçon
C'est par l'expérience personnelle, par des manipulations concrètes et par l'accomplissement de tâches, que tu seras capable d'intérioriser les informations et les notions, de les apprendre et de les retenir.  Il faut alors que tu participes activement aux ateliers en classe et aux devoirs que je te demanderai de faire, sinon tu n'apprendras pas. Mes leçons sont basées sur des ateliers de contextualisation (c'est de l'observation de la théorie en contexte pratique), des périodes de décontextualisation (périodes ou nous et/ou tu retireras les théories de la pratique) et finalement des travaux et exercices de recontextualisation (travaux ou tu appliqueras la théorie dans des situations pratiques nouvelles pour toi). Dans mes cours, tu n'auras pas d'examens de ''par coeur'' mais tu devras lire beaucoup de texte et effectuer des réflexions. Tu travailleras et je te guiderai (j'aurai fait mon travail avant la leçon pour bien te guider).

Principe 5   
L'élève apprend en se regardant faire et en se questionnant
L'apprentissage vise, en bout de ligne, la correction de tes erreurs et de tes conceptions. Mais ce sont aussi tes erreurs qui te serviront à apprendre. Pour cela, il faut que tu apprennes à te connaître et à te comparer, identifient tes erreurs et tes réussites, sache quelles façons de faire aboutissent à des erreurs et quelles stratégies aboutissent à des réussites, et pourquoi. C'est pour cela que je te demande de faire attentivement un cahier d'apprentissage noté où tu te questionneras sur ton apprentissage. C'est cela que l'on nomme la métacognition.

Principe 6   
L'élève utilise des stratégies pour apprendre
Même quand tu apprends peu ou mal, tu n'apprends pas au hasard: tu  sais des choses et tu essaies de ramener les nouvelles notions que je te transmets à d'autres que tu connais. Quand une méthode aura  bien fonctionné, tu l'utiliseras à nouveau jusqu'à ce que tu en découvres les limites ou tu en inventeras une meilleure. Tu vas facilement généraliser, te donner des recettes, sinon des règles. C'est cela que l'on nomme des stratégies.

Principe 7   
L'élève apprend à partir de ce qu'il connaît déjà, en le modifiant et en le transférant dans la vraie vie
Lorsque je te transmettrai de nouvelles notions ou que tu les auras découvertes par toi-même, tu essaieras de trouver des éléments connus, des structures familières qui peuvent te servir de point de repère. Avant d'inventer de nouvelles stratégies, tu essaieras d'abord celles que tu connais. Bref, pour apprendre, tu feras appel à ton expérience et à tes connaissances antérieures. Tu n'es pas un verre vide que je dois remplir et je te questionnerai sur tes connaissances antérieures.


6 valeurs fondamentales auxquelles je crois

(1) L’indépendance des élèves face à l’enseignant : je permets à mes étudiants une certaine liberté d’initiative;

(2) La dépendance face à la structure de mes cours : les étudiants peuvent difficilement transgresser mes consignes;

(3) L’indépendance face au contexte psychoaffectif : le contenu a plus d’importance que la manière dont je le transmets;

(4) Être productif : les étudiants apprennent en construisant activement et en étant très proactifs en classe;

(5) L’usage du balayage : mes étudiants doivent mener plusieurs activités de front (lectures, ateliers, cahier d’apprentissage, travail de session, bilan des apprentissages);

(6) Être réflexif : les étudiants doivent réfléchir énormément aux contenus théoriques et à leurs façons d’apprendre.
  


2 commentaires:

  1. J'aime et j'adhère à ces principes. Ils me font penser à ceux de Lucie Voyer, qui en a fait un Prezi super intéressant.

    Pour des élèves plus jeunes, mais les principes se rejoignent.
    Je vous laisse apprécier:
    http://bit.ly/atjP7p

    Au plasir!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour votre commentaire
    et le lien

    Je vais regarder avec vif intérêt

    RépondreSupprimer